lLe cerveau pour Descartes

Le Cerveau dans la "Machine de Terre" et le fonctionnement du cœur

Descartes209.jpg (15294 octets) Voyons donc comment Descartes décrit la statue ou" la machine de terre "que Dieu a fait . Il suppose qu’un savant anatomiste peut les montrer aux lecteurs; par contre, il préfère les mettre à l’évidence par la physiologie : " les viandes se digèrent par l’estomac à cause de certaines liqueurs qui, se glissant entre les parties, les séparent, les agitent, et les échauffent."

"A mesure que les aliments sont digérés, ils descendent dans l’intestin qui sépare les parties les plus grossières qui en sortiront, et que cependant les plus subtiles et les plus agitées rencontrent ça et là une infinité de petits trous qui les séparent des plus grossières, ainsi que, quand on agite de la farine dans un sas ( tissu de crin ou de soie constituant un tamis ), toute la pure s’écoule et il n’y a rien que la petitesse des trous par où elle passe qui empêche de la suivre."

 

Ces liqueurs sont apportées au cœur, et donc sont fort chaudes, et les viandes toutes seules peuvent s’échauffer ainsi que le fait le foin nouveau  dans la grange quand on l’y serre, avant qu’il ne soit sec ( la fermentation connue à l’époque est souvent invoquée dans différents processus physiologiques ).

" La liqueur formée par les aliments, trouble et blanchâtre ( le chyle ), se mêle incontinent avec la masse du sang contenue dans les rameaux de la veine porte et de la veine cave, et dans le foie"

" Même, il est ici à remarquer que les pores du foie sont tellement des pores que lorsque cette liqueur entre dedans, elle s’y subtilise, s’y élabore, y prend la couleur qui acquiet la forme du sang, tout ainsi que le suc de raisin noir qui est blanc, se convertit en vin clairet lorsqu’on le fait cuver sur la râpe ( grappe de raisin sans les grains ).

 

Du foie le sang passe au cœur :
"Sachez que la chair du cœur contient un
de ces feux sans lumière qui la rend si chaude et si ardente qu’à mesure qu’il entre du sang dans quelqu’une des deux chambres ou concavités qui sont en elles, il s’y enfle promptement et s’y dilate......... et le feu qui est dans le cœur de la machine que je vous décris n’y sert à autre chose qu’à dilater, échauffer, et subtiliser ainsi le sang qui tombe goutte à goutte."

Il faut rappeler que dans les explications admises jusqu’au milieu du l6e siècle, il existe deux réseaux sanguins :- l’un de sang noir dont l’origine est le foie et dont la fonction et la nutrition des différents organes qui l’attirent pour subsister et fonctionner
-l’autre de sang
rouge dont l’origine est le cœur et dont la fonction est de transmettre l’énergie vitale.

les deux réseaux communiqueraient à travers" des pores invisibles "de la paroi inter ventriculaire du cœur, d’après Galien ou tout au moins d’après les écrits qu’on lui attribue.

 

L’existence de trous entre les deux systèmes à travers les parois inter auriculaires et inter ventriculaires du cœur est une réalité chez l’homme dans certains cas pathologiques:
. La communication inter auriculaire .

La C.I.A. doit se fermer à la naissance, et la communication (C.I.V.) est une pathologie majeure, associée souvent à d’autres anomalies ( tétralogie de Fallot ), alors qu’elle existe
normalement chez le crocodile, c’est le foramen de Paniza.

 

Retour à Plan du site  à Accueil